lundi 19 mars 2012

L'armoire des robes oubliées de Riikka Pulkkinen

Je me laisse souvent séduire par un titre. Je ne sais pas comment font certains auteurs pour en trouver de si jolis. Un titre, ça doit dire beaucoup. C'est un peu l'identité du livre non?

Enfin bref, revenons au livre.

Nous suivons l'histoire d'une famille, et d'une grand mère Elsa, qui revient mourir chez elle. Elle ne veut pas finir ses jours à l'hôpital, mais entourée des siens. De son mari, peintre célèbre, de sa fille, docteur, et de ses petites filles.
Anna, l'une d'entre elles, occupe une grande partie du récit. Elle va beaucoup tenir compagnie à sa grand mère, lui changer les idées, céder à ses caprices. Et avec elle, ouvrir une vieille armoire contenant des robes d'autrefois. Sa grand mère veut à tout prix passer une de ses vieilles robes. Et Anna est invitée à faire de même. Et c'est celle d'Eeva qu'elle choisit.
Mais qui est Eeva? Derrière ce prénom se cache un secret de famille, quelque chose dont on ne parle pas, mais qui est pourtant bien présent. Et même si sa grand mère lui conte une partie de l'histoire, Anna va chercher à en savoir plus.

J'avoue qu'au début de ma lecture j'ai été un peu désemparée. Je m'attendais à autre chose, sans doute pas à une histoire d'adultère, et je n'étais plus habituée à l'écriture si particulière de ses écrivains venus du froid.
Et pourtant j'ai aimé. Les tranches de vie présentées, les retours dans le passé, le fait qu'on suive Eeva, qu'on apprenne à la connaître par plusieurs moyens, le personnage d'Elsa, de cette femme trahie, et pourtant si belle, si forte, qui a su pardonner. J'ai adoré Anna. Fragile, effrayée comme une enfant, ne voulant pas s'autoriser à continuer à vivre, rongée par son passé. Elle ressemble à Eeva, même si elles n'ont aucun lien de parenté.
Petits bouts par petits bouts, ayant presque l'impression de violer l'intimité si réaliste de cette famille, je suis entrée dans ce roman, pour en ressortir difficilement. J'aurais voulu continuer à les suivre. Etre là un peu plus longtemps.
Il y a un tel réalisme dans la façon d'écrire de l'auteur, une telle douceur presque un peu amère, qu'on en redemanderait volontiers.

Un très joli ouvrage, qui m'a surprise, et j'aime ça :)

12 commentaires:

  1. Comme toi, ce livre m'a d'abord attirée pour son titre... Maintenant que j'ai lu ton avis, j'ai encore plus envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir donné envie ! C'est un très beau livre :)

      Supprimer
  2. Tu as raison, le titre et la couverture avec ces beaux tissus !!! Un beau billet Eilu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est vrai que la couverture et les tissus ne pouvaient que m'attirer :p

      Supprimer
  3. c'est vrai que le titre me fait rêver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement. Ça m'a tout de suite accrochée.

      Supprimer
  4. je l'ai repéré depuis plusieurs semaines et je RESISTE !!! mais c'est dur !

    RépondreSupprimer
  5. je note.
    ps: tu as un très beau blog =)

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que rien que le titre et la couverture m'inspirent ! Et tu sais très bien nous tenter ! Mais je vais résister encore un peu, trop de tentations en ce moment !^^ En tout cas, il est noté !!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tellement de choses à lire c'est terrible ! Mais bon celui-ci finira par sortir en poche, ce qui n'est pas plus mal !

      Supprimer