jeudi 8 mars 2012

L'hôtel hanté de Wilkie Collins.

Mars est le mois Wilkie Collins pour le challenge victorien d'Aymeline, et étant donné que je n'ai pas vraiment réussi en février à honorer Oscar Wilde comme je l'aurais voulu, j'ai décidé de me rattraper avec Wilkie.

S'il y a bien un auteur fascinant de cette époque c'est celui là, qui fut l'un des premiers à poser les bases de ce que seront les futurs romans policiers ou romans à suspense. Ces oeuvres sont de celles qu'on ouvre pour ne plus quitter ensuite, tant on veut savoir la clé du mystère, bien souvent horrible, (ce qui rend les choses encore plus intéressantes selon moi, mais c'est mon côté sadique qui doit parler...)


Contrairement à ce que l'on pourrait croire en lisant le titre, la plupart de l'histoire ne se passe pas dans un hôtel hanté. Pas du tout. Ce qui crée forcément au fur et à mesure de l'intrigue, une question chez le lecteur. Mais qui va donc hanter l'hôtel? Et surtout, quel hôtel??
Nous suivons au départ les pas d'un médecin, qui reçoit chez lui une mystérieuse cliente, le suppliant de l'aider, sans qu'elle soit atteinte de quoique ce soit. Non elle a juste très peur.
Nous apprenons que cette cliente, une Comtesse étrangère, va se marier avec un Lord anglais, qui pour elle a rompu avec sa fiancée et provoqué l'horreur de ses pairs. La rencontre de la comtesse et de la fiancée reniée a provoqué chez la comtesse un effroi sans fondement, puisque la pauvre abandonnée est connue pour sa gentillesse, et lui a d'ors et déjà pardonné le "vol" de son fiancé. Alors pourquoi cette peur? Elle est en tout cas persuadée que la jeune femme si angélique sera celle qui la fera chuter.
Le mariage a en tout cas lieu, et ensuite, nous attachons nos pas à la jeune femme abandonnée, Agnès, qui semble avoir toutes les qualités.
Comment pourrait-elle alors être à l'origine d'un quelconque malheur pour la comtesse? Allez savoir...


Intrigue terriblement bien menée, comme à l'ordinaire, mystère, morts, disparition inexpliquée, ce roman est encore une fois un modèle du genre. Et c'est quand le voile se lève, nous lisons horrifiés ce qui s'est réellement passé. Le génie de l'auteur est de distiller de petits indices, petit à petit, de nous lancer des pistes, mais incomplètes, qui ne nous donnent pas toutes les clés, et nous laissent hésitants, nous doutant bien qu'il y a quelque chose, mais quoi? Nous tournons donc les pages avec fébrilité, pour savoir quelle idée bien macabre a t-il bien pu avoir, quel personnage horrible nous a t-il encore inventé, et quelle sera l'issue de tout cela?

Un roman à lire par une nuit d'orage, pour avoir encore plus peur ;)

C'était une participation au challenge victorien d'Aymeline :


15 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé "La dame en blanc" et j'ai ce titre là dans mon Reader depuis pas mal de temps maintenant. Faudrait vraiment que je le lise surtout qu'il me tente énormément.

    RépondreSupprimer
  2. Si je dois commencer avec cet auteur, je le fais avec La dame en blans ou celui-là ?
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans hésitation, la dame en blanc !

      Supprimer
  3. Je crois que c'est l'un de mes premiers wilkie lu ! j'adore tous ses romans pour l'instant ! il m'en reste dans ma PAL mais je viens juste d'acheter unebelle canaille qui vient de sortir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant j'en ai lu trois, et je n'ai jamais été déçue. Je pense que je vais vite enchainer avec un autre ^^

      Supprimer
  4. je l'ai dans ma liseuse, j'espère avoir le temps de le lire ce mois-ci :)

    RépondreSupprimer
  5. Commentaire qui n'a rien à voir avec ton billet ^^ : je n'arrive pas à trouver de lien "contact" sur ton blog (soit il n'existe pas soit je suis bigleuse ^^) pour pouvoir t'envoyer le questionnaire du swap Victorien (oui, je l'envoi avec quelques jours d'avance :-) ). Pourrais-tu m'envoyer ton adresse à helene.laug@gmail.com ?
    Merci à toi.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Comme je suis une grande lectrice de Collins, je croyais avoir lu celui-ci et puis rien! Ce que tu en dis ne me parle pas! Donc je le retiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, ça t'en fait au moins un à découvrir, une bonne surprise ^^

      Supprimer
  7. Je n'ai lu que La Dame en Blanc il y a longtemps, mais j'ai cependant très envie de me replonger dans l'oeuvre de Wilkie. J'hésite entre La Pierre de Lune et L'Hôtel Hanté pour commencer.
    Ton blog me plaît, je vais continuer à te suivre !
    Miss Léo (blogueuse débutante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pierre de Lune est sur la liste à lire, je compte bien tous les lire en fait.

      Merci pour ton compliment ♥

      Supprimer
  8. Je ne lis que de bonnes critiques sur l'auteur, me reste à découvrir l'oeuvre... quand même ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça devrait te plaire ! Et puis c'est un auteur classique !

      Supprimer